Lola Ramona ♥ TopVintage Inez Sweet Treat Bag Années 50 en Ivoire et Jade

€ 64,95 TTC
Vous cumulez 65 TopPoints à l'achat de cet article.

Également disponible en :

Dimensions

La hauteur du sac est mesuré sans la poignée. 

ASTUCE !

Affichez les tailles en cm inch

Nos mensurations : Hauteur Largeur Profondeur
One size 18 22 8

Ce sac a été mesuré hors poignée.

Description

Les billets, de l’argent pour vous offrir une barbe-à-papa et une pomme d’amour, sans oublier votre rouge à lèvres préféré ! Vous emporterez le tout dans ce sac à main Inez Sweet Treat des années 50 en ivoire et jade ! TopVintage et Lola Ramona avons de nouveau décidé d’unir nos forces pour créer des escarpins irrésistibles qui s'inspirent d’une fête foraine vintage pour le plus grand plaisir de tous, comme au bon vieux temps ! Ce petit sac à main est réalisé en similicuir de couleur ivoire et vert jade, orné d’un cadre en métal doré vieilli, d’un adorable nœud décoratif et de finitions broguées. Cela vous dérange de garder mon sac pendant que je fais un tour d’auto tamponneuse ?

 

  • Fermoir à clip
  • Cadre doré
  • 2 poches supplémentaires, dont 1 avec fermeture éclair
  • Entièrement doublé
  • Longue anse amovible pour que vous puissiez le porter en bandoulière
  • Suffisamment grand pour votre téléphone, vos clefs, votre rouge à lèvres et un petit portefeuille
▾En savoir plus
  • Expédition gratuite pour NL, BE, DE, AT, FR, LU & UK
  • expédition gratuite vers tous les autres pays à partir de 250 €
  • Si une commande est passée du lun. au ven. avant 17 h, elle sera envoyée le jour même vers les Pays-Bas. Pour tous les autres pays, avant 15 h 30
  • Toujours la bonne taille grâce à nos conseils uniques !
  • Chaque article est mesuré et essayé
  • Délai de réflexion de 30 jours
    Pas satisfaite ? Remboursée !
  • Tout sur notre service de retours
Soins et matières
  • Métal commun doré
  • Cuir synthétique
  • Doublure en polyester
  • Éviter tout contact avec l'eau/le parfum/les produits d'entretien

Il n'y a pas encore d'avis sur cet article

Les dernières merveilles...
Tchat